Expert en formation sur les sujets de comptabilité, l'Afges n'a pas choisi de demander le renouvellement de sa certification auprès de l'AMF. C'est le deuxième examen qui disparaît après celui d'EFE. La logique est simple et a déjà été exposée sur ce blog. La demande est en baisse et le marché est tenu par trois examens, celui du CFPB-AFG, celui du CNAM-FirstFinance et celui de Bärchen (auteur de ce blog).
Si les organismes qui gèrent ces examens réussissent à être rentables (certains arrivent même à vendre 6 jours de formation au prix fort pour préparer un examen qui ne requiert pas en général plus de 20h de préparation), les autres ne le sont pas et vont préférer arrêter plutôt que de devoir maintenir une veille réglementaire couteuse.
Qui sera le prochain à jeter l'éponge ?