L'examen certifié par l'AMF sera optionnel pour les étudiants des BTS banque à partir de 2012.
Les candidats au BTS banque passeront le jeudi 10 2012 mai un examen créé directement par l’Éducation Nationale et certifié par l'AMF. Si le candidat échoue à cet examen certifié il n'y aura ps d'impact sur les autres épreuves du BTS, s'il réussit, il décrochera l'examen certifié et de plus tous les points au dessus des minimas requis s'ajouteront au total des points des autres épreuves de BTS.
Une échelle transcrivant les scores à l'examen certifié par l'AMF en une note sur 20 a été conçue à cette fin, 10 étant attribué au candidat qui obtient juste les minimas demandés par l'AMF. Les étudiants sont donc incités à aller au-delà des minimas. Il serait d'ailleurs intéressant de voir comment l'échelle fonctionne. En effet s'il faut avoir 75% au niveau C et 85% au niveau A pour avoir l'examen certifié comme l'impose l'AMF et donc avoir 10, vu les pondérations des questions C et A cela correspond à avoir bon à 79 questions sur les 100 que compte l'examen** .
Il reste donc 21 questions pour aller de 10 à 20. Cela signifie-t-il que 0,5 point sera attribué par bonne réponse contre 0.13 points pour chaque bonne réponse aux 79 nécessaires pour obtenir la moyenne ? ou l'échelle sera-t-elle dégressive ou progressive ? ou sera-t-elle plus généreuse en permettant d'avoir 20 dès que l'étudiant atteint 90% ou 95% de bonnes réponses ?
Personnellement j'aurais opté pour une solution alternative qui permette d'obtenir la moyenne de 10 à un niveau de score inférieur aux minimas requis par l'AMF. En effet, le niveau visé par l'AMF est élevé . Un étudiant qui comprend qu'obtenir l'examen certifié n'est pas évident et nécessitera de sa part du temps de travail et des efforts pour un gain potentiellement nul (s'il obtient 100% aux question de niveaux C et 84% aux questions de niveau A il n'aura ni l'examen certifié et en dessous de 10 pour le BTS !), ne sera pas motivé pour travailler à le décrocher.
Le QCM de l'éducation nationale ne comprenant pas de points négatifs, nous pourrions ainsi partir de l'espérance mathématique de 33% s'il y a 3 propositions de réponse (ce qui est en général le cas même si l'AMF autorise des variantes). Pourquoi ne pas fixer la moyenne par exemple à 66% de bonnes réponses quelque soit le niveau A et C ? Ce seuil est relativement rapide à atteindre et motiverait les élèves pour se lancer dans le travail lourd de préparation. Il est par ailleurs assez proche des minimas requis pour que l'élève se dise qu'une fois la moyenne atteinte, un effort supplémentaire relativement restreint lui permette de décrocher en plus de précieux points pour son BTS, également le passeport convoité que constitue l'examen certifié.
Cette aspect de notation peut sembler marginal, notamment dans la mesure où l'examen est aujourd'hui optionnel mais justement parce qu'il est optionnel il me semble prépondérant pour attirer les élèves de disposer d'incitations pour s'engager dans la préparation de cette épreuve exigeante. Autrement il faudrait abaisser le niveau de difficulté des questions pour garantir le succès de l'examen, ce qui va à l'encontre de l'esprit de l'exercice et risquerait de mettre l'examen des BTS en porte à faux avec les autres examens certifiés.
Il faut également porter la réflexion dans la perspective que l'examen puisse être rendu obligatoire lors de la refonte des programmes de BTS Banque en 2014. S'il apparait qu'atteindre la moyenne à cette épreuve soit trop difficile au vu des niveaux des étudiants, ne risquerait elle pas de mobiliser plus de ressources que nécessaires si elle devient obligatoire ? La pratique dans le format optionnel pourra rapidement nous éclairer sur ce point.
Pour accompagner les courageux étudiants de BTS, il y a tout à faire, tout à créer. Bärchen propose d'apporter sa pierre à l'édifice de plusieurs façons :

  • offrir une solution d'autoformation complète à 58 € TTC (pack BTS) comprenant l'accès à notre base sur 6 mois et le livre "Réussir l'examen certifié AMF", édition oct 2011 (plus d'info sur nos outils sur www.barchen.fr et si vous voulez recevoir la brochure sur notre offre pour les BTS : n.ionova@barchen.fr)
  • offrir la possibilité aux établissements de démembrer cette offre avec un accès plate-forme à 21 € TTC et le livre à 37,50 € TTC de façon à pouvoir se constituer une bibliothèque de livre sur plusieurs années
  • offrir un accès gratuit et illimité à la plate-forme pour chaque établissement qui le souhaite, à destination du corps enseignant

  • organiser des discussions et accompagner les enseignants dans la traduction en curriculum de la grille AMF

Le travail de transcription des objectifs d 'acquisition de connaissance en programme de cours est très lourd. Bärchen souhaite s'y associer autant que possible car les futurs chargés d'affaires que sont les diplômés de BTS banque sont ceux qui sont visés en priorité par l'examen AMF, ce sont eux qui en retireront aussi le plus grand bénéfice.
Vous êtes enseignant en BTS banque ? Etudiant ? N'hésitez pas à me contacter pour en discuter : e.normand@barchen.fr


** Cette proportion est variable en fonction du contenu de la seconde partie de l'examen qui comprend 12 questions sur des thèmes laissés au libre choix de l'organisateur et je ne sais pas sur quels sujets porteront les 12 questions de l'examen certifié de l’Éducation Nationale. Pour plus d'information sur les sujets visés par l'examen et leurs pondérations, consultez nos ressources.